La biomasse

Le terme « biomasse » désigne au sens large l’ensemble de la matière vivante.

Depuis le premier choc pétrolier, ce concept s’applique aux produits organiques végétaux et animaux utilisés à des fins énergétiques ou agronomiques. On distingue deux types de biomasse :

Biomasse sèche : le bois de feu est la plus ancienne source d’énergie. Les divers déchets ligneux constituent la biomasse sèche et sont également appelés « bois énergie »

Biomasse humide : les déchets organiques d’origine agricole (fumiers, lisiers…), agroalimentaire ou urbaine (déchets verts, boues d’épuration, fraction fermentescible des ordures ménagères …) constituent la biomasse « humide », qui peut être transformée en énergie ou en engrais/amendement.

- En savoir plus sur le bois-énergie : www.arbocentre.asso.fr

- Trouver un installateur de chaudière bois certifié "QUALIBOIS": QUALIBOIS est l'appellation pour la qualité d'installation des chaudières bois

- Trouver un distributeur de bois : L'association Arbocentre tient à jour cette liste sur la région Centre

- Matériel certifié "FLAMME VERTE" : la certification référence pour une réduction d'impôt sur l'achat de votre matériel

- Téléchargez la fiche "Chauffage bois" des Espaces info-énergie (153 Ko)  

 

Analyse SWOT
 
Forces
Faiblesses
  • Une ressource importante en région Centre (5 000 000 m3/ an)
  • Une bonne image de cette énergie auprès du grand public
  • Approvisionnement qui reste à sécuriser
  • Qualité du bois utilisé -> émissions polluantes si bois pas assez sec
  • Zone de stockage du combustible nécessaire importante
Opportunités
Menaces
  • Un coût de la matière première compétitif par rapport aux énergies fossiles
  • Un développement des chaudières granulés bois pour les particuliers en zone urbaine (subventionné dans les départements de l’Indre et de l’Indre-et-Loire)
  • Un plan national de développement 2007-2013 ambitieux doté d’une nouvelle source de financement, le fonds chaleur dès 2009
  • Une concurrence d’autres énergies renouvelables au coût d’investissement moindre

 

Pour en savoir plus :

- Ademe Centre (rubrique bois énergie)
- Arbocentre
- INRA Orleans
- ONF
- Chambre régionale d'agriculture
- MEEDAT (Ministere de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du Territoire)

La biomasse en France

La France est le principal producteur d’énergie primaire à partir de biomasse solide, dans l’Union européenne, mais passe dixième en production par habitant (0,155 tep (tonne équivalent pétrole)/hab., contre 1,26 en Finlande). De plus, la production française est issue à 77% (2005) de bois bûche, ce qui signale une utilisation encore largement concentrée autour d’appareils à faible rendement (âtres, inserts anciens,…). Les déchets de bois (utilisés notamment dans les chaufferies collectives) représentent près de 12%.

Cependant, la stabilité globale des chiffres masque une mutation du marché, qui se porte vers des appareils à plus haut rendement. Il s’agit d’un marché dynamique : pour les appareils individuels, le marché s’est accru de près de 24% en 2005, et dans le secteur collectif, les objectifs du plan bois-énergie (2000-2006, Ademe) ont été largement dépassés un an avant terme.

Biomasse

 

Les Espaces Info-Energie

Retrouvez les EIE en région Centre sur leur site : www.infoenergie-centre.org