Greenerbat

La plateforme mutualisée du bâtiment et de ses équipements


Pôle de recherche avancé sur les énergies du futur

porté par l’Université d’Orléans et par le CNRS ; subvention prévisionnelle de la Région : 1,830 M€


-         Ce programme porte sur le développement de moteurs thermiques propres par des études sur l'optimisation de la combustion, l'amélioration du rendement global, et la diminution des émissions polluantes. Il fait une place importante aux problèmes posés par l'utilisation de biocarburants et également leur synthèse.

 

Plateforme Alhyance Innovation

Phase 1 (porté par le CEA ; subvention prévisionnelle comprise entre 4 et 5 M€, dont une partie sera valorisée au titre du CPER)


Elle a pour vocation le transfert vers l’industrie, d’innovation technologique dans les nouveaux domaines de connaissances que sont les technologies de l’hydrogène et de l’efficacité énergétique. Les recherches portent sur les matériaux dédiés aux nouvelles technologies pour l’énergie. L’introduction d’un nouveau vecteur énergétique comme l’hydrogène impose la levée de nombreux verrous technologiques dans tous les domaines : convertisseurs d’énergie, électrolyseur, transport et stockage de l’hydrogène. Pour relever les défis technologiques de ce domaine et commencer à prévoir les premiers déploiements à l’horizon de 2015/2020, les activités de R&D sont actuellement très actives au niveau international (Etats-Unis, Japon, Europe). Le CEA coordonne aussi le projet GECOPAC, qui vise à la réalisation d’un système de co-génération basé sur une pile à combustible de 5 kW de type oxyde solide appelée « SOFC » (Solid Oxyd Fuel Cell), dont un pilote sera implanté dans le Lycée Martin-Nadau.

MATEX : centre national de compétence des matériaux en conditions extrêmes

porté par le CNRS, subvention prévisionnelle de la Région : 1,150 M€


Ce programme vise à améliorer et développer des dispositifs expérimentaux uniques sur le plan national et international, permettant de caractériser des matériaux soumis à des conditions extrêmes de température et d’irradiation. Il permettra de renforcer le leadership du CEMHTI dans ces domaines qui requièrent tout à la fois des compétences spécifiques et des moyens au meilleur niveau.

Pôle européen de géothermie

porté par le BRGM, subvention régionale prévisionnelle : 0,790 M€


Il s’organise autour d’une plateforme expérimentale sur les échangeurs souterrains des pompes à chaleur géothermiques, centrée à Orléans. En travaillant en partenariat avec des organismes de recherche et des acteurs de l’énergie, des pompes à chaleur et du bâtiment, cette plateforme vise à contribuer à une appréhension globale des systèmes de chauffage fonctionnant avec des pompes à chaleur géothermiques, à partir des 3 éléments constitutifs que sont le sous-sol, la machine et le bâtiment.

Pilote d'études et d'expérimentation du stockage géologique du CO2

porté par le BRGM, subvention prévisionnelle de la Région : 0,350 M€


L’ambition de ce programme de préparer un dispositif pilote de captage et de stockage de CO2  dans un aquifère salin profond d’une formation géologique continentale.

Plateforme de micro-électronique de puissance

portée par l’Université de Tours, subvention régionale prévisionnelle 5 M€, dont une partie sera valorisée au titre du CPER


Ce programme a pour objectif de développer les recherches fondamentales sur les matériaux, les composants électroniques et leur intégration dans des systèmes complexes, conduites depuis 2000 en région Centre. Ces recherches concernent les technologies qui seront utilisées à l’avenir dans le domaine de l’électronique, et en particulier par le pôle de compétitivité S2E2.

Innovation

 

Les Espaces Info-Energie

Retrouvez les EIE en région Centre sur leur site : www.infoenergie-centre.org